Rions un peu

sourire.jpgDans un bar, deux ivrognes discutent :
- Jean Louis, je n’ai vraiment pas de chance ! Une nana s’est plainte car j’aurais soi-disant tenté d’attenter à sa pudeur dans ma voiture il y a deux mois !
- Merde… C’est pas cool ça vraiment…
- Attends, tu vas rire, je suis passé au tribunal et j’ai été condamné à une amende de 150€.
- Oh ça va ! Ca peut encore aller…
- Attends, ce n’est pas tout ! Quand le juge a vu la gueule de la nana, il m’a collé en plus 1500€ d’amende pour conduite en état d’ivresse !

sourire.jpgUne équipe de football composée exclusivement de nains doit jouer un match de bienfaisance pour une association dans un petit village. L’équipe arrive sur le site, mais le problème c’est qu’il n’y a pas de vestiaires dans ce petit stade.
L’entraîneur décide alors de faire s’habiller ses joueurs dans les toilettes d’un café situé devant le petit stade municipal. L’équipe de nains part donc se changer dans les WC du bar du village.
Un quart d’heure plus tard, les nains sortent en petites foulées des toilettes et passent devant un type complètement bourré assis au comptoir. Le saoulard se met alors à brailler :
- Patron ! Patron ! Y’a vot’ baby-foot qui se tire !

sourire.jpgUn type, au bar, est complètement bourré.
Il est l’heure de rentrer chez lui.
Il tombe du tabouret et se traine péniblement, à quatre pattes, jusqu’à la sortie.
Il rampe jusqu’à chez lui, gravit à la force du poignet l’escalier qui mène à son appartement, introduit difficilement la clé dans la serrure et rentre chez lui.
Là, toujours pris par les vapeurs de l’alcool, il se traine jusqu’à son lit, se met en pyjama et s’endort.
Le lendemain matin sa femme lui dit :
- Tu es encore allé te saouler espèce d’ivrogne.
- Euh … non, j’te jure.
- Ne me raconte pas de salades. Le patron du bar vient d’appeler. Tu as encore oublié ton fauteuil roulant.


Archive de l'auteur

Rions un peu

sourire.jpgC’est le week-end. Je sais que certains d’entre vous ont la gueule de bois après une belle virée avec des copains ou des copines. Pour vous remettre d’aplomb et vous détendre, les samedi et dimanche, je vous proposerai quelques histoires drôles. A mourir de rire. Si vous en avez de bonnes, n’hésitez pas à me les envoyer.  

(suite…)

Faustin Boukoubi et l’exemple de Lambaréné : où va le PDG ?

 En disant publiquement que le torchon brûle entre Rose Francine Rogombé et Richard Auguste Onouviet, tous deux membres éminents du PDG, nous ne révélons nullement un secret. En effet, la guerre ouverte dans laquelle se sont lancés nos deux cadres du parti au pouvoir est alimentée par une recherche effrénée de leadership dans la province du Moyen Ogooué et plus précisément dans la ville de Lambaréné. Et les autres provinces ne sont pas en reste. Dire que la direction du parti des masses aura du mal à taire les querelles intestines est une sinécure.

(suite…)

Le Woleu-Ntem:perspectives de développement

  
Frontalier avec la Guinée Équatoriale et le Cameroun, le Woleu-Ntem est la neuvième province du Gabon. Ses 97 739 habitants sont d’origine Fang pour la plupart. L’administration française créa la région du Woleu-Ntem en 1907, plus de vingt ans après que le nord-Gabon ait été reconnu comme appartenant à la France. La limite entre le Cameroun et le Gabon resta pendant plusieurs années un sujet de discorde entre compagnies commerciales allemandes et françaises.

(suite…)

M’MBOM pour l’émergence fait peau neuve

mmbom11.jpg  Une assistance nombreuse a pris part aux travaux

 M’MBOM pour l’émergence, l’association des cadres et ressortissants du Woleu-Ntem, a tenu sa première assemblée générale extraordinaire samedi 18 juin 2011 à  l’hôtel Laïco de Libreville. Devant un important aéropage des originaires des cinq départements de la province, le bureau composé de Emmanuel Nkiet(président Haut Ntem), Gaston Biyogo(vice président Okano) et Christiane Ebang(rapporteur Woleu), a dirigé avec maestria les travaux de l’assemblée.

(suite…)

Gabon: communiqué du gouvernement sur les décès des clandestins à Bitam

Dans le cadre de leurs missions régulières, les éléments de la brigade de gendarmerie du département du Ntem à Bitam ont été informés de la présence suspecte d’un groupe d’individus non identifiés, dans une maison d’habitation appartenant à dame Akele Zinga Lucie, commerçante au marché central de Bitam, de nationalité camerounaise. Rendus sur les lieux, dans la nuit du 14 juin au 15 juin 2011, au delà de minuit, ces agents ont constaté la matérialité des faits et ont procédé à l’interpellation d’une vingtaine de personnes.

(suite…)

Gabon:7 clandestins décédés à Bitam?

bitam.jpgUne vue du marché de Bitam

7 clandestins d’origine ouest africaine seraient décédés jeudi à Bitam(nord).Selon des témoignages anonymes, quatre personnes auraient succombé dans les cellules de la brigade de gendarmerie, tandis que d’autres auraient rendu l’âme au centre hospitalier de cette localité.

(suite…)

Usurpation au sommet de l’Etat : Sylvia Bongo Ondimba demeure la première dame du Gabon

sylviabongo.jpg

Mme Sylvia Bongo Ondimba,une femme d’action 

                   Contrairement au reportage attristant et mensonger présenté aux yeux des américains et du monde entier sur le Gabon et son président, il est impératif de préciser un point très important : Sylvia Bongo Ondimba demeure la seule et unique épouse d’Ali Bongo Ondimba, le président dela République.

(suite…)

Gabon : expulsion de 3500 orpailleurs de Minkebe

orpailleurs.jpg

Des orpailleurs dans une mine artisanale 

          

           Plus de 3500 orpailleurs de quatorze nationalités différentes ont été expulsés de la forêt  de Minkebe (Woleu Ntem) le 31 mai dernier. Selon un communiqué officiel du ministère gabonais de la défense, les opérations d’expulsion ont été menées par des militaires gabonais après qu’un ultimatum de trois jours ait été accordé aux chercheurs d’or pour quitter le territoire gabonais.

(suite…)

Habitat: mesure courageuse mais dangereuse

blaiselouembeministredelhabitat.bmp Blaise LOUEMBE, Ministre de l’Habitat

             Dans notre précédent article intitulé « Ministère de l’Habitat : il n’y a eu ni TsunAli, ni licenciement, juste une remise en ordre des choses », nous avons eu la délicatesse de préciser qu’en dépit de son caractère courageux, la mesure prise par le conseil des ministres délocalisé était également dangereuse. Et ce, sur plusieurs plans.  Tout d’abord, le fait de « mélanger les serviettes et les torchons » de ce ministère ne sera jamais perçu comme une mesure de bon goût pour tous ceux qui s’estiment lésés ou injustement condamnés.

(suite…)

1...2223242526

ViZioon |
nticguibarka |
FAN DES MANNEQUINS HINDSGAUL |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | zone229
| génération digital
| l'Oeil de BingO