Humeur: Macron peut perdre le 7 mai

MacronMacron a le vent en poupe. Tous les sondages le donnent gagnant au second tour face à Marine Le Pen. Mais les sondages peuvent se tromper. Cela devient récurrent ces derniers temps en occident. Je me permets de lui dire qu’il gagnerait à être plus modéré pour éviter des mauvaises surprises le 7 mai prochain. Il a intérêt à écouter son mentor François Hollande. lire la suite


Archive pour avril, 2017

Au gnouf les bandits en col blanc

criminels 1Les délinquants en col blanc sont légion au Gabon. A la différence des pays occidentaux où ils font partie de la classe des capitaines de l’industrie et de la haute finance, sous nos tropiques, on les compte nombreux parmi les membres des différents gouvernements, dans la haute administration publique, le club très fermé des patrons des sociétés parapubliques et autres bénéficiaires des marchés publics. Ils sont facilement identifiables grâce à leur enrichissement à la vitesse grand V. Souvent d’origine modeste, ils roulent carrosse et vivent dans des villas cossues. Leur immense fortune ne provient que des caisses de l’Etat qu’ils pillent allègrement sans trop se soucier des conséquences néfastes de leurs crimes sur l’économie et le développement du pays. Et encore moins des sanctions pénales qu’ils encourent. (suite…)

Haro sur les imposteurs du sacré

faux pasteursLes néo pasteurs font régulièrement la une de l’actualité pour des actes que réprouve l’église. Ils nous font découvrir la face cachée et immonde des ministres du culte. Les compromissions avec le pouvoir temporel, les crimes à caractère rituel à l’intérieur des temples, la pédophilie, les viols, l’adultère, les escroqueries en tout genre, sont autant de méfaits et péchés auxquels ils nous habituent. De facto, ils désacralisent leur mission divine et poussent certaines de leurs ouailles à se détourner de Dieu. (suite…)

Ma réponse à l’article « Peut-on succéder à El Capo de son vivant? » paru dans EDN n°426

Dans votre dernière parution n°426 du vendredi 31 mars 2017, en page 5, sous le titre « Peut-on succéder à El Capo de son vivant? », signé par un certain Stephen Jean Landry(?), vous posez en termes déshonorants et indignes pour ma personne, le problème de la succession de René Ndemezo’Obiang(RNO) dans le clan Essandone de Bitam. Certains frères et moi sommes traités de comploteurs et de pieds nickelés, obligés d’aller faire leur coulpe et allégeance jeudi 23 mars au domicile du patriarche. Nous nous serions même engagés à aller lui présenter des excuses publiques à Bitam. Cette démarche serait consécutive à son retour en force dans la galaxie présidentielle et notre tentative infructueuse d’entrer dans le gouvernement Issozet, doléance faite à M. Léon Nzouba, auprès duquel nous aurions cassé du sucre sur le dos de M. Pastor Ngoua Nneme. Je me dois de répondre à ces incongruités  qui n’honorent pas leurs auteurs. (suite…)

ViZioon |
nticguibarka |
FAN DES MANNEQUINS HINDSGAUL |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | zone229
| génération digital
| l'Oeil de BingO