Les Gabonais seraient-ils le peuple des rêves?

rêveurL’avènement des réseaux sociaux dans notre paysage médiatique, nous permet d’avoir une idée des rêves des Gabonais. A ce qu’il semble, dans sa grande majorité,notre communauté nationale désire vivre dans un havre de paix où coulent le lait et le miel. Ce désir onirique est exprimé dans la plupart des interventions sur le web, dans les discussions de troquet et dans les discours politiques.
C’est donc peu de dire que tous les acteurs politiques savent parfaitement quelles sont les attentes des populations, d’autant que dans leurs adresses, ils font des esquisses de réponses à ces nombreuses attentes touchant aux besoins existentiels de notre corpus sociétal. Mais curieusement, à la veille de l’élection présidentielle, échéance déterminante pour l’avenir de notre nation, les sons de cloche sont de plus en plus discordants tant chez les populations en quête d’espérance, que chez les politiques en manque d’inspiration.
Si les uns souhaitent vivement un changement de gouvernance qui serait source de satisfaction de leurs désirs, on a peine à déceler quelles dispositions sont prises pour arriver à ce changement. Si les autres sont convaincus du soutien populaire à leur cause, on s’interroge sur leurs capacités d’appréciation de l’opinion des masses et de création de l’effet de fidélisation ou de ralliement de celles-ci. C’est à se demander si les uns et les autres sont en phase avec la réalité ou s’ils n’entretiennent pas des chimères pour meubler leur existence.
Il est grand temps pour ces rêveurs de tout bord de descendre sur terre, examiner leurs rêves, se donner les moyens matériels de les matérialiser pour ne pas passer pour un peuple de rêveurs.
Posons-nous donc la question fondamentale: « Quel Gabon voulons-nous réellement et comment l’édifier? »
 

ViZioon |
nticguibarka |
FAN DES MANNEQUINS HINDSGAUL |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | zone229
| génération digital
| l'Oeil de BingO