IL FAUT LIBERER GBAGBO ET BLE GOUDE

Gbagbo CPILa fuite de quatre témoins pour éviter de faire de faux témoignages, la falsification avérée de plusieurs documents présentés comme des preuves par la procureure Fatou Bensouda, devraient finir de convaincre les magistrats de la CPI que le dossier Gbagbo-Blé Goudé est vide. De jour en jour, l’opinion internationale découvre, ébaubie, que la femme de loi africaine, en charge de confondre l’ancien président, a mal ficelé son dossier et s’est même fourvoyée. Disons trivialement qu’elle a bâclé son enquête préliminaire. Certainement sous la pression des puissances occidentales, notamment de la France, désireuses de se débarrasser de l’un des derniers patriotes panafricanistes, Bensouda a monté un dossier fait de bric et de broc, déshonorant ainsi la justice et l’Afrique en mettant en lumière son incompétence affligeante.Il lui manque de la matière pour étayer ses accusations de crimes contre l’humanité, au point de fabriquer des preuves et de suborner des témoins. Devant des millions de téléspectateurs, elle est prise en flagrant délit de faux et usage de faux. Le comble pour un magistrat.

En réalité, le crime du président Ivoirien fut d’avoir voulu s’affranchir de la tutelle esclavagiste de l’ancienne puissance coloniale.L’on découvre, sans s’en étonner outre mesure, que la déstabilisation du pays des éléphants de 2002 à 2011, était donc bel et bien un complot savamment orchestré par la France. La neutralisation de Laurent Gbagbo Koudou sur ordre du chef d’orchestre Nicolas Sarkozy, parachevant l’oeuvre de reprise en main de ce pays. Ceci ne fait plus l’ombre d’aucun doute. A l’évidence, le dessein inavoué de ce procès inique est de mettre à l’ombre un homme gênant et populaire, afin de permettre à la France ainsi qu’à ses amis de mieux piller la Côte d’Ivoire avec la bénédiction de leur homme, Allassane Dramane Ouattara.

Au regard des révélations quotidiennes de La Haye,si les règles et les principes cardinaux de la justice étaient respectés, Gbagbo et Blé Goudé devraient être mis en liberté et Fatou Bensouda mériterait d’être mise aux arrêts et répondre de ses actes. Pour que la justice internationale ait réellement un sens.

 


Répondre

ViZioon |
nticguibarka |
FAN DES MANNEQUINS HINDSGAUL |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | zone229
| génération digital
| l'Oeil de BingO