NDEMEZO’OBIANG ET MOI DEVANT LA COUR CONSTITUTIONNELLE

NDEMEZO'OBIANG ET MOI DEVANT LA COUR CONSTITUTIONNELLE dans qrchives photoessonoblog001copierNdemezo’Obiang René et moi serons bientôt devant la Cour constitutionnelle. En effet, sur la base des preuves de fraude massive et de corruption que je détiens, j’introduis un recours en annulation de l’élection du 17 décembre 2011 sur le siège unique de la commune de Bitam.Les preuves de truquage, de corruption, de voies de faits aux mains de la Cour constitutionnelle, de la DGR, de la CENAP et de la commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite sont tellement accablantes que RNO et son beau monde sont dans leurs petits souliers. Au mieux pour RNO, le scrutin sera annulé. Au pire, je serai déclaré élu au regard des suffrages réels qui me sont largement favorables. Affaire à suivre sur mon blog.


Archive pour décembre, 2011

La Cour Constitutionnelle a validé ma candidature

photoessonoblog0011.jpg Par décision n° 081/CC du 24 novembre 2011, la Cour Constitutionnelle a validé ma candidature après avoir rejeté la requête introduite par monsieur Ndemezo’Obiang par le canal de son suppléant Edou Mintsa Christian. La Cour a constaté que les éléments versés au dossier par le réquérant ont été conçus pour les besoins de la cause. En language clair, monsieur Ndemezo’Obiang René a fait fabriquer des faux documents du PDG pour prouver mon appartenance aux organes de ce parti. C’est ce qu’on appelle en droit faux et usage de faux. Une vraie honte pour un homme politique de cette stature qui devrait normalement être démis de ses fonctions.

Dans tous les cas, Ndemezo’Obiang démontre aux yeux du monde qu’il a peur de me rencontrer sur son chemin sachant qu’il ne peut pas remporter une élection transparente face à moi. Dieu a décidé que je sois candidat pour mettre un terme aux années noires que ce monsieur a fait connaître au département du Ntem. Dieu sera avec nous pour la victoire finale. Il nous reste à être vigilants pour détecter et dénoncer  les fraudes qu’il sera obligé d’organiser. La Cour Constitutionnelle , informée déjà des observations que j’ai faites lors de la révision de la liste électorale, examinera avec beaucoup d’attention les recours post électoraux que nous ne manquerons pas d’introduire. C’est dire que Ndemezo’Obiang ne pourra pas gagner cette élection car Dieu, les Bitamoises et Bitamois sont avec nous afin que Bitam se mette debout et marche .

ViZioon |
nticguibarka |
FAN DES MANNEQUINS HINDSGAUL |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | zone229
| génération digital
| l'Oeil de BingO