Lin Mombo explique la nouvelle numérotation au Gabon

lin mombo numérotationjpg

Lin Mombo au centre, entouré des responsables

de Gabon Télécom(à gauche) et Airtel Gabon(à droite)

A compter de la nuit du vendredi 12 au samedi 13 juillet 2019, le Gabon procédera à la migration vers son nouveau plan national de numérotation, de huit à neuf chiffres. C’est en substance ce qu’a expliqué le Président de l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP), Lin MOMBO, au cours d’une conférence de presse donnée  lundi 03 juin 2019 à l’hôtel NOMAD dans la commune d’AKANDA.

Selon le Président du Conseil de Régulation de l’ARCEP, « Cette décision de l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) prise en concertation avec les opérateurs du secteur de la téléphonie, vise d’une part, à anticiper la saturation prochaine du plan de numérotation national actuel et, d’autre part, à le mettre en conformité avec les règles internationales en la matière, qui préconisent la suppression du zéro après l’indicatif international du pays, dont le +241 ou encore le 00 241 correspond à celui du Gabon.»
Par ailleurs, il a précisé que «ce nouveau plan de numérotation offrira la possibilité, à chaque opérateur de téléphonie mobile, de passer de 1 000 000 à 10 000 000 de numéros.

Source ARCEP

Derniers commentaires

Articles récents

Ce criminel mon héros

criminels 1Il est maintenant de tradition de voir les foules se lever pour prendre la défense des criminels économiques et financiers, ceux-là même qui ont plombé le développement de notre pays en faisant preuve d’indélicatesse dans la gestion des deniers publics. Partis de  rien,  millionnaires  ou milliardaires devenus, ces délinquants en col blanc se sont payé une certaine immunité grâce à des connexions, voire des complicités dans les sphères politique et judiciaire. Et pour cause, ils ont de quoi monnayer  les soutiens  de la populace et autres groupes de pression, arguant qu’ils sont victimes de kabbale sur fond de divergence d’opinion politique. lire la suite


Maudits soient les faux pasteurs et prêtres défroqués!

 

 

Pasteur-Afrique-du-sudUn nouveau genre d’ecclésiastiques  fait maintenant la une des journaux pour des actes que réprouve l’église. Ces messieurs portant longue robe, riche costume, tenue triviale ou crucifix, nous dévoilent la face fétide des ministres du culte. Les compromissions avec le pouvoir temporel, les sacrifices dans les temples, les miracles à foison, la pédophilie, les viols, l’adultère, les escroqueries en tout genre, sont autant de méfaits et péchés auxquels ils nous habituent. De facto, ils désacralisent leur mission divine et poussent certaines de leurs ouailles à se détourner de Dieu. lire la suite


Ainsi parle l’esprit de la forêt

esprit de la foret2Une brise perturbe mes organes d’audition forestière. Elle m’annonce une tempête venant de l’océan, que pléthores malheureux de mes protégés ont traversé sur de frêles esquifs en eaux troubles, sans la moindre infortune. Malgré ma puissance protectrice, je reste encore bouche bée devant les moyens utilisés, pour extraire de mon domaine mes séculaires amis. D’autres sont encore en rade, invisibles aux yeux des profanes, ignorants des mystères de la forêt n’ayant pas eu le courage de subir mon initiation. lire la suite

Articles plus anciens

Ah ces vassaux inconséquents!

Pour l’Union nationale «les décisions engageant l’avenir du Gabon doivent se prendre à Libreville»

Ali Bongo Ondimba reçoit des personnalités gabonaises à Rabat

Maroc: hospitalisé à Rabat, Ali Bongo reçoit la visite du roi Mohammed VI

Ali Bongo poursuit sa convalescence au Maroc

Gabon : le directeur de cabinet d’Ali Bongo brise le silence

ViZioon |
nticguibarka |
FAN DES MANNEQUINS HINDSGAUL |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | zone229
| génération digital
| l'Oeil de BingO